Section: Électromécanique - Finalité électromécanique et maintenance
Codification: INTPR
Interfaçage et programmation
Enseignant(s) :

Volume horaire : 24
Pondération : 40
Activité obligatoiore : Oui
Année académique : 2018-2019
Place de l'activité d'apprentissage dans le programme
Articulation avec d'autres activités d'apprentissage
  • Activités d'apprentissage supports + acquis d'apprentissage préalables requis

    Laboratoire d'électronique - 2B

    L'étudiant est capable de :

    • Utiliser un logiciel de CAO électronique pour dessiner et simuler des circuits électroniques.

    • Utiliser des appareils de mesures pour réaliser des tests de fonctionnement de composants électroniques.

    • Étudier et mettre en œuvre des applications telles que :

    o Alimentation ;
    o Détecteur/Capteur ;
    o ...

    Applications pratiques d'électricité et d'électronique 2 - 2B

    L'étudiant est capable de :

    * d'identifier les composants électroniques;
    * de réaliser des petits câblages à partir d'énoncés;
    * de suivre la procédure pour mettre sous/hors tension un circuit électronique, afin de ne pas endommager certains composants du circuit;
    * à partir d'un cahier des charges comprenant des circuits électroniques:
    - de lire, d'interpréter et d'analyser ce cahier des charges;
    - de consulter des catalogues de composants électroniques ainsi que les "data sheet";
    - d'analyser des schémas électroniques;
    - de choisir les composants électroniques conformément aux exigences du cahier des charges;
    _____________________________________________________________________________________________________________

  • Activités d'apprentissage complémentaires

    Systèmes embarqués - 3B

    Eventuellement :
    Stage (3B)
    TFE (3B)

Acquis d'apprentissage spécifiques sanctionnés par l'évaluation

Au terme de l’unité d’enseignement, l’étudiant doit démontrer qu’il est capable de manière autonome :

• De concevoir et/ou mettre en œuvre l’interfaçage d’un système électronique
• De programmer un composant électronique

Ces acquis se déclinent dans les acquis spécifiques suivants
Au terme de l'activité d'apprentissage, l’étudiant doit démontrer qu'il est capable, de manière autonome :

Analyser un système.
Rédiger un cahier des charges.
Réaliser le schéma bloc d'un système.
Explication du schéma bloc.
Dimensionnement des éléments.
Réalisation de schémas électroniques.
Réalisation de circuits imprimés.
Programmation d'un système.
Test et débogage d'un programme.
Rédaction d'un rapport (dossier technique)

______________________________________________________________________________________________________

Contenu

o Structure d’un microcontrôleur
o Programmateur
o Interfaçage divers
o Les sorties Tout ou Rien "TOR" (LED, Relais, Transistor, Pont en H, …)
o Les entrées TOR (Bouton poussoir, Dip switch, …)
o Les entrées analogiques (Potentiomètres, LDR, LM35,…)
o Les sorties PWM
o Liaison série, I²C,…
o Afficheurs LCD, 7 segments,…
o …

Méthode démonstrative: L’enseignant détermine un chemin pédagogique : il montre, fait faire ensuite et fait formuler l’étudiant pour évaluer le degré de compréhension. Cette méthode suit l’enchaînement suivant : montrer (démonstration), faire faire (expérimentation) et faire dire (reformulation). Cette méthode est souvent utilisée dans les TD ou l’étudiant acquiert un savoir-faire par simple imitation. Méthode active ou de découverte: L’enseignant crée un scénario pédagogique avec du matériel qui permet d’utiliser les essais, les erreurs et le tatônnement pour apprendre. Il mobilise l’expérience personnelle de l’étudiant ou celle d’un groupe d’étudiants pour apprécier la situation et résoudre le problème avec leurs moyens. Le travail intracognitif et le travail co-élaboratif entre pairs sont favorisés. Cette méthode suit l’enchaînement suivant : faire faire à l’étudiant, faire dire à l’étudiant puis l’enseignant reformule. Source : http://eduscol.education.fr/bd/competice/superieur/competice/libre/qualification/q3b.php
Méthodes d'enseignement-apprentissage mises en oeuvre

Méthode démonstrative:

L’enseignant détermine un chemin pédagogique : il montre, fait faire ensuite et fait formuler l’étudiant pour évaluer le degré de compréhension. Cette méthode suit l’enchaînement suivant : montrer (démonstration), faire faire (expérimentation) et faire dire (reformulation). Cette méthode est souvent utilisée dans les TD ou l’étudiant acquiert un savoir-faire par simple imitation.

Méthode active ou de découverte:

L’enseignant crée un scénario pédagogique avec du matériel qui permet d’utiliser les essais, les erreurs et le tatônnement pour apprendre. Il mobilise l’expérience personnelle de l’étudiant ou celle d’un groupe d’étudiants pour apprécier la situation et résoudre le problème avec leurs moyens. Le travail intracognitif et le travail co-élaboratif entre pairs sont favorisés. Cette méthode suit l’enchaînement suivant : faire faire à l’étudiant, faire dire à l’étudiant puis l’enseignant reformule.

Source : http://eduscol.education.fr/bd/competice/superieur/competice/libre/qualification/q3b.php

Modalités d'évaluation de l'activité d'apprentissagee
Description éventuelle

    Évaluation intégrée, voir fiche UE.

Ressources
Supports indispensables pour atteindre les acquis d'apprentissage

    Tous les documents nécessaires sont disponibles sur Moodle. (Powerpoint, Logiciels,...)

Sources et référence

    Voir Powerpoint.

 Imprimer   Retour