Section:
Informatique et systèmes - Finalité automatique
Codification:
ASSER
Asservissement
Enseignants:
Dimitri MEULEBROUCK

Volume horaire:
40
Pondération:
64
Activité obligatoiore:
Oui
Année académique:
2018-2019

Place de l'activité d'apprentissage dans le programme
Articulation avec d'autres activités d'apprentissage
  • Activités d'apprentissage supports + acquis d'apprentissage préalables requis

    Eléments de mathématiques (AU101)
    Electricité I (AU102)
    Physique appliquée (AU103)
    Mesures industrielles (AU104)
    Systèmes asservis (AU107)
    Electronique I (AU109)

  • Activités d'apprentissage complémentaires

Acquis d'apprentissage spécifiques sanctionnés par l'évaluation

Cette unité de formation vise à construire les compétences de base nécessaires à l'étude de l'asservissement/régulation des systèmes linéaires. Cette étude sera orientée sur les systèmes continus.
On insistera sur les capacités à interpréter physiquement les phénomènes étudiés.

Sur la base des lois physiques des processus (électrique, mécanique, électromécanique, thermique et hydraulique) synthétisées sous forme d'aide-mémoire, l'étudiant sera capable de modéliser un système (ordre limité à 3).
A partir de l'équation différentielle qui modélise un processus ou à partir des impédances complexes et en utilisant la transformée de Laplace , l'étudiant sera capable d'exprimer la fonction de transfert de ce processus.
A partir de l'équation différentielle modélisant un processus, ou à partir de la fonction de transfert de ce processus, l'étudiant sera capable de :
- Identifier l'ordre du système ;
- Cerner les paramètres essentiels utilisés pour l'asservissement ou la régulation ;
- Tracer le diagramme de Bode de la fonction de transfert et calculer ses caractéristiques essentielles ;
- Exprimer mathématiquement et tracer la réponse indicielle du système ;
- Utiliser le théorème de la valeur initiale et le théorème de la valeur finale pour différentes sollicitations (échelon, rampe, ...) ;
- Sélectionner le type de correcteur adéquat et exprimer sa fonction de transfert en fonction des exigences de régulation ou d'asservissement donnés, le régulateur sera principalement analogique ;

A partir de la fonction de transfert d'un système et de la fonction de transfert de son correcteur, l'étudiant sera capable de justifier la stabilité ou l'instabilité du processus en boucle fermée en appliquant la méthode appropriée (critère de Routh, critère de Nyquist, marge de gain et marge de phase)

Contenu

Modélisation d'un système (LTI)
Etude théorique axée sur la réponse temporelles d'un système d'ordre 1 et 2
Analyse harmonique d'un système.
Effet de la régulation (sur la consigne et sur les perturbations).
Analyse de la stabilité d'un système (Routh, critère du revers).
Calcul des paramètres d'un correcteur en fonction du cahier des charges :
- Par simple identification
- Par l'analyse en boucle ouverte (Avance de phase et PI).
Séances d'exercices sur la stabilité ainsi que sur la modélisation de systèmes et sur les diagrammes de Bode

Cours magistral et exercices dirigés.
Méthodes d'enseignement-apprentissage mises en oeuvre

Cours magistral et exercices dirigés.

Modalités d'évaluation de l'activité d'apprentissagee
Septembre - JanvierSeconde Session
Interros1 ou 2 interrogations réparties sur le quadrimestre.
Pondération : 20%
ExamensExamen écrit
Pondération : 80%
Examen écrit
Pondération : 100%

Pondération en % par rapport au total de l’activité d’apprentissage ou de l’UE si l’évaluation est intégrée.

Description éventuelle

    L'examen écrit constituera une épreuve intégrée avec l'AA mathématiques appliquées.

Ressources
Sources et référence

    AUTOMATIQUE : Systèmes linéaires et continus (Sandrine Le Ballois,Pascal Codron);
    AUTOMATIQUE : Contrôle et régulation (Patrick Prouvost)

 Retour