Section: Normale primaire
Codification: DAPP3
Différenciation des apprentissages, notions d'orthopédagogie et détection des difficultés …
Enseignant(s) :

Volume horaire : 45
Pondération : 56
Activité obligatoiore : Oui
Année académique : 2018-2019
Place de l'activité d'apprentissage dans le programme
Articulation avec d'autres activités d'apprentissage
  • Activités d'apprentissage supports + acquis d'apprentissage préalables requis

    - Stage dans l'enseignement spécialisé (année diplômante);
    - Stage en première primaire (année diplômante) : accompagnement différencié de l'apprentissage de la lecture et AFP pédagogie (bloc 3);
    - De manière générale, tous les stages de l'année diplômante: différenciation.

  • Activités d'apprentissage complémentaires

    - Journée Enseignement spécialisé: rencontres avec des professionnels de l'enseignement spécialisé et des pédagogies visant l'intégration sociale.
    - Visionnement et prise de recul par rapport à un film axé sur l'intégration sociale durant le FIFF (Festival international du film francophone de Namur).

Acquis d'apprentissage spécifiques sanctionnés par l'évaluation

DIFFERENCIATION
Définir la différenciation des apprentissages.
Concevoir un journal de classe de l'enseignant dans un esprit de différenciation.
Utiliser des méthodologies de différenciation.

ORTHOPEDAGOGIE
S’informer sur les structures de l’enseignement spécialisé en FWB de Belgique.
Utiliser le PI de l’enseignement spécialisé (Segec).
S’informer sur différentes activités possibles par type d’enseignement.
Analyser le métier « enseignant dans l’enseignement spécialisé » à partir de l’expérience du SP3spé.

DIFFICULTE DES APPRENTISSAGES
Observer individuellement les élèves en difficulté dans l’apprentissage de la lecture.
Remédier individuellement aux difficultés dans l’apprentissage de la lecture.
Analyser 3 accompagnements individuels d’élèves en difficultés dans l’apprentissage de la lecture.

Contenu

DIFFERENCIATION
- Définitions et objectifs de la différenciation.
- Méthodologies de regroupements d'élèves, ouvertes vers plusieurs démarches possibles, centrées sur les ressources.

ORTHOPEDAGOGIE
- Structures de l'enseignement spécialisé.
- Profils du public de l'enseignement spécialisé.
- PI de l'Enseignement spécialisé.

DIFFICULTES DES APPRENTISSAGES
- Cf. activité d'apprentissage "AFP pédagogie - bloc 3".

- Cours théoriques. - Cours pratiques où les étudiants vivent des méthodologies de différenciations. - Visionnement de séquences vidéos. - Lecture critique d'articles.
Méthodes d'enseignement-apprentissage mises en oeuvre

- Cours théoriques.
- Cours pratiques où les étudiants vivent des méthodologies de différenciations.
- Visionnement de séquences vidéos.
- Lecture critique d'articles.

Modalités d'évaluation de l'activité d'apprentissagee
Septembre - JanvierFévrier - JuinSeconde Session
TravauxORTHOPEDAGOGIE Préparation et réflexions liées à la journée Enseignement spécialisé
Pondération : 30%
Améliorer le travail d'orthopédagogie
Pondération : 30%
ExamensDIFFERENCIATION Examen écrit à cours fermé
Pondération : 60%
DIFFICULTE DES APPRENTISSAGES Examen oral à cours fermé
Pondération : 10%
Repasser l'écrit et/ou l'oral
Pondération : 70%

Pondération en % par rapport au total de l’activité d’apprentissage ou de l’UE si l’évaluation est intégrée.

Description éventuelle

    La note finale est l'addition du résultat obtenu pour chaque partie si toutes les parties sont présentées. Dès lors, une faiblesse dans une partie peut être compensée par une force dans une autre partie. Cependant, si une des parties n'est pas présentée, l'étudiant aura la note "PP" (pas présenté) pour tout le cours.

    En seconde session, si la note finale est inférieure à 10/20, l'étudiant repasse uniquement les parties pour lesquelles il n'a pas obtenu 10/20.


    La réussite est fixée à 10/20 selon le décret définissant le paysage de l’enseignement supérieur et l’organisation académique des études (CF, 2013).
    La note finale de l’UE est le résultat de la moyenne pondérée des AA qui la constituent.

Ressources
Supports indispensables pour atteindre les acquis d'apprentissage

    Syllabus distribué au premier cours de chaque partie (partie 1-différenciation des apprentissages, partie 2-notion d'orthopédagogie, partie 3-détection des difficultés d'apprentissage et leur remédiation

Sources et référence

    Arpin, L. & Capra, L. (1994). Etre prof, moi j’aime ça ! Montréal : Chenelière/Didactique.
    Bautier, E. (2006). Apprendre à l’école Apprendre l’école : Des risques de construction d’inégalités dès la maternelle. Lyon : Chronique sociale.
    Beckers, J. (2008). Enseignants en Communauté française de Belgique. Bruxelles : De Boeck.
    Berteloot, D., Garcia, A. & Mauger, P. (1997). Préparer les séquences de classe. Paris : Hatier.
    Caron, J. (2003). Apprivoiser les différences. Montréal : Chenelière/Didactique.
    Caron, J. (2008). Différencier au quotidien. Montréal : Chenelière/Didactique.
    Crahay, M. (1999). Psychologie de l’éducation. Paris : Puf.
    Crahay, M. (2000). L’école peut-elle être juste et efficace ? De l’égalité des chances à l’égalité des acquis. Bruxelles, Belgique : de boeck.
    Décrets et circulaires de la CF de Belgique (références dans le texte).
    Descampe, S., Robin, F., Tremblay, Ph. & Rey, B. (2014). Pratiques de pédagogie différenciée à l’école primaire. Bruxelles : ministère de l’enseignement et de la recherche scientifique de la FWB.
    Dombret, E. & Dubois, J. (2017). En quoi la photographie du métier d’instituteur primaire débutant se différencie-t-elle de la photographie du métier d’instituteur primaire ? Mémoire de fin d’études en vue de l’obtention du titre de master en sciences de l’éducation, Université catholique de Louvain (UCL), Louvain-La-Neuve.
    Ghali, S. (2013). « Pourquoi l’école fait de vos enfants des cancres ? » Le Vif l’Express, 34, pp. 34-41.
    Guide d’accompagnement des outils d’évaluation de compétences au service des enseignants du fondamental (dossier du Ministère de la CF – Administration générale de l’enseignement et de Recherche scientifique – enseignement.be).
    Jamaer, C. et Stordeur, J. (2006). Outils pour enseigner : Oser l’apprentissage … à l’école ! Editions de boeck, Bruxelles : Belgique.
    Kahn, S. (2011). Pédagogie différenciée. Bruxelles : De Boeck.
    Leroux, M. & Théorêt, M. (2014). Comment améliorer le bien-être et la santé des enseignants ? Louvain-La-Neuve : De Boeck Supérieur.
    Meirieu, Ph. (2015, septembre, 02). A l’Ecole, offrir du temps pour la pensée. Le Monde.
    Peloux, I. & Lamy, A. (2014). L’école du colibri – La pédagogie de la coopération. France : Actes Sud.
    Pierret, P. (2001). Pourquoi et comment mettre en œuvre la pédagogie différenciée ? SeDEF Namur-Luxembourg : Ensemble.
    Piron (sd). Rapport de la commission des rythmes scolaires. Ministère de l’éducation de la recherche et de la formation. France.
    Rey, B., Carette, V., Kahn, S. (2002). Lignes directrices pour la construction d’outils d’évaluation relatifs aux socles de compétences – rapport. Service des Sciences de l’Education – ULB.
    Rey, B., Carette, V., Defrance, A. & Kahn, S. (2006). Les compétences à l’école : apprentissage et évaluation. Bruxelles : De Boeck.
    Rey, B. (22 avril 2013). Compétences, acquis d’apprentissages : quel sens pour l’acte éducatif ? Soirée conférence. Namur : Henallux.
    Roemers – Poumay, F. (2017). Conférence Octofun. Henallux : Malonne.
    Suchaut, B. (2009). L’organisation et l’utilisation du temps scolaire à l’école primaire : enjeux et effets sur les élèves. France : Irédu-CNRS et Université de Bourgogne.



    Textes de lois

    Décret 1e degré du secondaire : Décret de la Communauté française du 7 décembre 2007 organisant la différenciation structurelle au sein du premier degré afin d’amener ensemble des élèves à la maitrise des socles de compétences.
    Circulaire de la Communauté Française n°2229 du 17 mars 2008 : Nouvelles dispositions relatives à l’octroi du Certificat d’études de base (CEB) dans l’enseignement spécialisé.
    Circulaire de la Communauté Française n°2421 du 28 août 2008 : Circulaire relative à l’organisation des établissements d’enseignement spécialisé.
    Circulaire de la Communauté Française du 02 juin 2010 : Circulaire relative à l’organisation des établissements d’enseignement spécialisé – Chapitre 11 (du décret enseignement spécialisé) : INTEGRATIONS.
    Décret de la Communauté Française du 03 mars 2004 : Décret organisant l’enseignement spécialisé.


    Publications du ministère
    Guide de l’enseignement obligatoire en Communauté française. (2009). Brochure de l’Agers.
    Enseigner aux élèves avec troubles d’apprentissages (2010). Brochure de l’Agers.
    http://www.enseignement.be/ (Niveaux et types d’enseignement => Enseignement spécialisé).

 Imprimer   Retour