Section:
Électromécanique - Finalité électromécanique et maintenance
Codification:
APPU2
Applications pratiques d'usinage 2
Enseignants:

Volume horaire:
18
Pondération:
21
Activité obligatoiore:
Oui
Année académique:
2018-2019

Place de l'activité d'apprentissage dans le programme
Articulation avec d'autres activités d'apprentissage
  • Activités d'apprentissage supports + acquis d'apprentissage préalables requis

    - Application pratique d'usinage 1 (1B)
    - Techniques d'usinage (1B)

  • Activités d'apprentissage complémentaires

    - Etudes et développements électromécaniques 1 (1B)
    - Etudes et développements électromécaniques 2 (2B)
    - Stage (3B)
    - TFE (3B)

Acquis d'apprentissage spécifiques sanctionnés par l'évaluation

Au terme de l'activité d'apprentissage, l'étudiant doit démontrer qu'il est capable, de manière autonome :

Réaliser des pièces tournées ayant des précision en-dessous du 0,10 mm et comprenant ;

-des épaulements
-du cylindrage
-mise à longueur
-Perçage débouchant et à fond plat
-Alésage débouchant et à fond plat
-Un rapport de pièce contenant; un plan mécanique, un mode opératoire complet, un rapport de contrôle de fin de pièce


L'étudiant sera capable d'utiliser les ressources suivantes en termes de savoirs :

-Le tour Celtic 14 ou 12
-Un rapport de pièce contenant; un plan mécanique, un mode opératoire complet, un rapport de contrôle de fin de pièce
-Des relevés au pied à coulisse et micromètre (intérieur, extérieur)

Contenu

-Le tour Celtic 14 ou 12
-Un rapport de pièce contenant; un plan mécanique, un mode opératoire complet, un rapport de contrôle de fin de pièce
-Des relevés au pied à coulisse et micromètre (intérieur, extérieur)
-Reproduction d’une pièce suivant les relevés fait sur une pièce modèle
-des épaulements
-du cylindrage
-mise à longueur
-Perçage débouchant et à fond plat
-Alésage débouchant et à fond plat
-Un rapport de pièce contenant; un plan mécanique, un mode opératoire complet, un rapport de contrôle de fin de pièce

Savoirs et compétences à développer Préparation et choix des outillages : d’usinage, d’ablocage, de vérification Choisir l’(es) outil(s) et la machine en fonction de la matière, du type d’opération à effectuer, de la forme géométrique à réaliser. Vérifier la conformité de ces outils et si nécessaire, reconditionner les outils HSS (retailler, affûter les outils à une ou deux arêtes principales, …) et remplacer les plaquettes. Choisir l’outillage en fonction de ses particularités : qualité de matière d’outil, forme, section, longueur, angle,… Lister, par poste d’usinage, les opérations spécifiques à réaliser. Monter, régler, vérifier, serrer les porte-outils (mandrin, porte-fraise, tête à aléser, …) Assurer le positionnement et la fixation des outils. Appliquer et adapter (sur base de la documentation technique) les conditions de coupe en respectant les règles de sécurité (avec instruction, sans instruction, en situation journalière). Choisir, calculer et régler : • la fréquence de rotation, • la profondeur de passe, • les vitesses d’avances, en fonction de : • l’opération, • la matière, • la qualité des outils, • la machine, • la lubrification. Appliquer les règles d’alignement, de positionnement, de concentricité, de fixation de la pièce et de l’outil (efforts particuliers, dilatation, déformations … ) Choisir et utiliser judicieusement l’outillage d’ablocage dans les différents types d’usinage : • tournage, • fraisage / alésage, • forage. Appliquer le calcul professionnel pour résoudre les applications d’usinage telles que cônes, filets, divisions simples. Réalisation des opérations conventionnelles de tournage Usiner en ébauche et en finition des éléments reprenant les opérations fondamentales : • cylindrages extérieurs calibrés et épaulements, • perçages borgnes et débouchants, • alésages calibrés débouchants, chambrés et borgnes, • ajustements, • (tournage conique intérieur et extérieur), • (filetage triangulaire ) Choisir, monter, régler et utiliser les outils d’alésage. Respecter les temps d’exécution. Perçage, (taraudage) (Choisir, monter, régler et utiliser les perceuses : portative, sensitive, à colonne ou radiale. Percer à l’aide de forets hélicoïdaux des trous débouchants, borgnes, tangents, sécants, entre cuir et chair … et utiliser des forets à fond plat pour le perçage d’éléments minces.) (Réaliser des opérations de taraudage manuel ) Sciage Choisir en fonction de l’application, le type de machine et le type de denture de lame. Monter et utiliser les scies à main, mécanique, à ruban. Ebavurage Utiliser les divers moyens d’ébavurage (lime, ébavureur, … ) en fonction du résultat à obtenir. Vérification et contrôle et suivi de la qualité Réaliser un contrôle visuel de qualité et une utilisation rationnelle des appareils de mesure et de contrôle : • contrôler les mesures nécessaires au bon déroulement de l’usinage, • vérifier la procédure d’usinage, • vérifier la qualité : o des dimensions, o de la finition. • adapter l’instrument de mesure en fonction de la situation et de la précision souhaitée, • étalonner un appareil de mesure. Ordre, Propreté, Sécurité. Ranger et classer selon les caractéristiques opérationnelles les outils et outillages (d’usinage, d’ablocage et de contrôle). Ranger et classer, en fonction du degré de finition, les éléments en cours d’exécution. Utiliser les moyens de manutention adéquats en respectant les règles de sécurité. Maintenir la propreté du poste de travail (machine, sol). Classer et récupérer les catégories de déchets et objets souillés (copeaux, chiffons, emballages, …) Gestion préventive de l’équipement et participation active à la remise en état Assurer la mise en service et hors service du poste de travail (couper ou enclencher les énergies) en respect des procédures logiques établies y compris des règles de sécurité individuelles, collectives et matérielles. Participer, avec le service maintenance, à la pose de diagnostic afin de localiser l’(es) origine(s) possible(s) du (des) dysfonctionnement(s). Assurer une aide « opérative » aux démontages, remplacements, remise en état et à la remise en service du poste de travail. Sécurité, comportement Appliquer les mesures de sécurité individuelles : • vêtements de travail appropriés (lunettes de sécurité, souliers, salopettes, …) • huiles de coupe, huiles de graissage, garants, objets tranchants et contondants. Appliquer les mesures de sécurité collectives : • stockage des éléments de production, • sécurités électriques, hydrauliques, pneumatiques, mécaniques, • manipulations et engins de levage, de transfert, … Respecter ses collègues et adopter au quotidien une attitude professionnelle.
Méthodes d'enseignement-apprentissage mises en oeuvre

Savoirs et compétences à développer

Préparation et choix des outillages : d’usinage, d’ablocage, de vérification

Choisir l’(es) outil(s) et la machine en fonction de la matière, du type d’opération à effectuer, de la forme géométrique à réaliser.
Vérifier la conformité de ces outils et si nécessaire, reconditionner les outils HSS (retailler, affûter les outils à une ou deux arêtes principales, …) et remplacer les plaquettes.
Choisir l’outillage en fonction de ses particularités : qualité de matière d’outil, forme, section, longueur, angle,…
Lister, par poste d’usinage, les opérations spécifiques à réaliser.
Monter, régler, vérifier, serrer les porte-outils (mandrin, porte-fraise, tête à aléser, …)
Assurer le positionnement et la fixation des outils.
Appliquer et adapter (sur base de la documentation technique) les conditions de coupe en respectant les règles de sécurité (avec instruction, sans instruction, en situation journalière).
Choisir, calculer et régler :
• la fréquence de rotation,
• la profondeur de passe,
• les vitesses d’avances,
en fonction de :
• l’opération,
• la matière,
• la qualité des outils,
• la machine,
• la lubrification.
Appliquer les règles d’alignement, de positionnement, de concentricité, de fixation de la pièce et de l’outil (efforts particuliers, dilatation, déformations … )
Choisir et utiliser judicieusement l’outillage d’ablocage dans les différents types d’usinage :
• tournage,
• fraisage / alésage,
• forage.
Appliquer le calcul professionnel pour résoudre les applications d’usinage telles que cônes, filets, divisions simples.


Réalisation des opérations conventionnelles de tournage

Usiner en ébauche et en finition des éléments reprenant les opérations fondamentales :
• cylindrages extérieurs calibrés et épaulements,
• perçages borgnes et débouchants,
• alésages calibrés débouchants, chambrés et borgnes,
• ajustements,
• (tournage conique intérieur et extérieur),
• (filetage triangulaire )
Choisir, monter, régler et utiliser les outils d’alésage.
Respecter les temps d’exécution.


Perçage, (taraudage)

(Choisir, monter, régler et utiliser les perceuses : portative, sensitive, à colonne ou radiale.
Percer à l’aide de forets hélicoïdaux des trous débouchants, borgnes, tangents, sécants, entre cuir et chair … et utiliser des forets à fond plat pour le perçage d’éléments minces.)
(Réaliser des opérations de taraudage manuel )


Sciage

Choisir en fonction de l’application, le type de machine et le type de denture de lame.
Monter et utiliser les scies à main, mécanique, à ruban.

Ebavurage

Utiliser les divers moyens d’ébavurage (lime, ébavureur, … ) en fonction du résultat à obtenir.


Vérification et contrôle et suivi de la qualité

Réaliser un contrôle visuel de qualité et une utilisation rationnelle des appareils de mesure et de contrôle :
• contrôler les mesures nécessaires au bon déroulement de l’usinage,
• vérifier la procédure d’usinage,
• vérifier la qualité :
o des dimensions,
o de la finition.
• adapter l’instrument de mesure en fonction de la situation et de la précision souhaitée,
• étalonner un appareil de mesure.


Ordre, Propreté, Sécurité.

Ranger et classer selon les caractéristiques opérationnelles les outils et outillages (d’usinage, d’ablocage et de contrôle).
Ranger et classer, en fonction du degré de finition, les éléments en cours d’exécution.
Utiliser les moyens de manutention adéquats en respectant les règles de sécurité.
Maintenir la propreté du poste de travail (machine, sol).
Classer et récupérer les catégories de déchets et objets souillés (copeaux, chiffons, emballages, …)


Gestion préventive de l’équipement et participation active à la remise en état


Assurer la mise en service et hors service du poste de travail (couper ou enclencher les énergies) en respect des procédures logiques établies y compris des règles de sécurité individuelles, collectives et matérielles.
Participer, avec le service maintenance, à la pose de diagnostic afin de localiser l’(es) origine(s) possible(s) du (des) dysfonctionnement(s).
Assurer une aide « opérative » aux démontages, remplacements, remise en état et à la remise en service du poste de travail.


Sécurité, comportement

Appliquer les mesures de sécurité individuelles :
• vêtements de travail appropriés (lunettes de sécurité, souliers, salopettes, …)
• huiles de coupe, huiles de graissage, garants, objets tranchants et contondants.
Appliquer les mesures de sécurité collectives :
• stockage des éléments de production,
• sécurités électriques, hydrauliques, pneumatiques, mécaniques,
• manipulations et engins de levage, de transfert, …
Respecter ses collègues et adopter au quotidien une attitude professionnelle.

Modalités d'évaluation de l'activité d'apprentissagee
Février - JuinSeconde Session
TravauxDeux réalisations (de même valeurs) au laboratoire d'usinage***
Pondération : 40%
ExamensUne réalisation au laboratoire d'usinage. Durée : 240 minutes***
Pondération : 60%
Une réalisation au laboratoire d'usinage. Durée : 120 minutes***
Pondération : 100%

Pondération en % par rapport au total de l’activité d’apprentissage ou de l’UE si l’évaluation est intégrée.

Ressources
Supports indispensables pour atteindre les acquis d'apprentissage

    Le syllabus de techniques d’usinage (1B) distribué au cours au début du quadrimestre 1 et disponible sur la plateforme MOODLE.

 Retour