Section: Spécialisation en soins intensifs et aide médicale urgente
Codification: AA441
Médecine d'urgence et de catastrophe
Enseignant(s) :

Volume horaire : 30
Pondération : 40
Activité obligatoiore : Oui
Année académique : 2018-2019
Place de l'activité d'apprentissage dans le programme
Articulation avec d'autres activités d'apprentissage
  • Activités d'apprentissage supports + acquis d'apprentissage préalables requis

    Etre titulaire du diplôme d'infirmier gradué ou du diplôme du diplôme de bachelier en soins infirmiers

  • Activités d'apprentissage complémentaires

Acquis d'apprentissage spécifiques sanctionnés par l'évaluation

Au terme de l’activité d’apprentissage, l’étudiant sera capable de :

– Accueillir de manière adéquate (temps/espace) tout patient se présentant aux urgences (prise en charge initiale ou secondaire lors de l’arrivée en SMUR)
– Prendre en charge n’importe quel patient se présentant aux urgences en terme de mise en condition.
– Reconnaître le patient gravement malade.
– Identifier une situation potentiellement évolutive (catastrophe, intoxication, pathologie environnementale), initier avec le médecin la prise en charge de patients en situation d’exception.
– Connaître la terminologie spécifique de la médecine de catastrophe.
– Prendre en charge le patient en détresse vitale en attendant les secours (PIT) ou le renfort (SU).
– Surveiller adéquatement en patient instable en SU (déchocage).
– Identifier le patient à risque en salle d’attente, en chambre d’examen ou en unité d’hospitalisation provisoire
– Comprendre la physiopathologie de l’affection du patient l’ayant amené aux urgences/Smur.
– Comprendre le traitement mis en place soit en fonction des symptômes présentés soit en fonction de l’affection.
– Être des professionnels de santé ayant une attitude adéquate face aux situations cliniques et s’exprimant de façon correcte pour être compris de tous.

Contenu

Les matières abordées sont les suivantes :
- La toxicologie
- Les brulés
- La pathologie environnementale (NRBC, électrisation)
- L'hypothermie- hyperthermie-noyade
- Les catastrophes
- Le patient âgé aux urgences
- L’addiction
- Violences faites aux personnes
- Accident d’exposition aux sang et rapports sexuels à risque


Les aptitudes visées :
- Les capacités à prendre en charge un patient intoxiqué, connaissance de prise en charges spécifiques, des toxidromes, connaissances théoriques quant à certaines intoxications spécifiques.
- La compréhension des mécanismes physiopathologies mis en jeu tant face à un toxique que face à un environnement particulier.
- Les connaissances des spécificités de la PEC de charges de patients dans certaines conditions environnementales particulières (électrisation, pendaison, NRBC)
- La connaissance de l'organisation de l'Aide Médicale Urgence (AMU) en Belgique en cas de situation de catastrophe
- La capacité à prendre en charge une urgence collective et la connaissance du rôle de l'infirmier/ère en cas de situation de catastrophe et ce en fonction de son ordre d'arrivée
- La connaissance des gestes élémentaires de survie en cas d'urgence collective
- La sensibilisation au danger et la connaissance des consignes de sécurité de base en cas de situation d'urgence collective
- La compréhension des mécanismes physiologiques de la fièvre et de l'hyperthermie
- La connaissances des spécificités à prendre en charge des patients fiévreux ou en hyperthermie en salle d'urgences.
- La connaissance des particularités de la personne âgée se présentant aux urgences et sa prise en charge.
- La sensibilisation à la détection de violence faite à la personne (femme, enfant, personne âgée).
- La physiologie du mécanisme de l’addiction

24 h de travail en présentiel Elles sont dispensées avec des activités variées buzz-group, micro-simulation, synthèse magistrale, travail en mini groupes, cas cliniques.
Méthodes d'enseignement-apprentissage mises en oeuvre

24 h de travail en présentiel
Elles sont dispensées avec des activités variées buzz-group, micro-simulation, synthèse magistrale, travail en mini groupes, cas cliniques.

Modalités d'évaluation de l'activité d'apprentissagee
Description éventuelle

    2018-2019 Epreuve certificative écrite ou orale en janvier ou en juin
    L’épreuve comprend des questions de théorie et des cas cliniques.
    Les questions sont de différents types : ouvertes, choix multiples (avec coefficient négatif), vrai faux (avec coefficient négatif)

Ressources
Supports indispensables pour atteindre les acquis d'apprentissage

    - Documents power point
    o Toxicologie 130 slides
    o Environnement (dont NRBC, électrisation) 145 slides
    o Les brulés
    o Hypothermie-hyperthermie-noyade
    o Catastrophe (148 slides)
    o Addiction 20 slides
    o Personne Agée 20 slides
    o Violences faites aux personnes (15 slides)

    - Porte folio de documents de référence pour la gériatrie et les addictions (une quarantaine de pages)

Sources et référence

    - Derrickson, B., Tortora, G. (2007).Principes d’anatomie et de physiologie. Bruxelles : De Boeck.
    - ERC, (2015) Advanced life support, réanimation cardiopulmonaire, directives 2015. ERC
    - ERC,(2015). La réanimation cardio pulmonaire avec DEA, directives 2015. ERC
    - Harrison médecine interne
    - La personne âgée aux urgences, conférence SFMU, Urgences le Congrès 2009
    - Législation Belge (exemple : A.R. de 2003 fixant le plan d’urgence et d’intervention pour les évènements et les situations de crise nécessitant une coordination ou une gestion à l’échelon national, autre exemple : circulaire ministérielle de 2009 sur le Plan d’Intervention Médicale PIM, …), http://www.crisis.ibz.be, …
    - Manuel de toxicologie en réanimation, Bruno Megarbane et al, Elsevier-Masson, Février 2011

 Imprimer   Retour