Section:
Sage-femme
Codification:
MI405
Travail de fin d'études y compris anglais médical
Enseignants:

Volume horaire:
10
Pondération:
320
Activité obligatoiore:
Oui
Année académique:
2018-2019

Place de l'activité d'apprentissage dans le programme
Articulation avec d'autres activités d'apprentissage
  • Activités d'apprentissage supports + acquis d'apprentissage préalables requis

    L’UE SF 422 développe chez l’apprenant la mise en lien de la discipline sage-femme au champ de la science et au domaine du probant, ainsi qu’un esprit scientifique. Ce développement est transversal à toutes les UE du bloc 4 et leurs activités pédagogiques seront supports indirects.
    Cette UE est la continuité de SF133, SF290 , SF316

  • Activités d'apprentissage complémentaires

    Cette UE s’articule donc spécifiquement avec l’UE SF421 « Activités d'Intégration Professionnelle (AIP), enseignement clinique », plus particulièrement avec l’activité « Projet de Développement Professionnel (PDP) et rapports écrits » (quadrimestres 1 et 2, remise du rapport au quadrimestre 2).

Acquis d'apprentissage spécifiques sanctionnés par l'évaluation

Le travail de fin d’études (TFE) vise à mettre en œuvre une démarche rigoureuse de recherche scientifique et plus particulièrement dans sa phase conceptuelle et de diffusion. C'est une application concrète des étapes méthodologiques travaillées dans les activités d'apprentissage liées aux UE de Fondements de la recherche en sciences sage-femme Blocs 1, 2, 3, 4.
Le TFE vise le développement des compétences du niveau 6 du cadre européen de certification qui se caractérisent par :
-Prendre des responsabilités en matière de développement professionnel, individuel et collectif
-Gérer des activités ou des projets techniques ou professionnels complexes, incluant des responsabilités au niveau de la prise de décisions dans des contextes professionnels ou d’études imprévisibles.

La directive européenne relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles (Directive 2013/55/UE), définit également les compétences de la sage-femme, notamment une connaissance approfondie de la maïeutique. « ...,nous définissons la maïeutique comme « les soins spécialisés, basés sur la connaissance et attentionnés pour les femmes enceintes, les nouveau- nés et leurs familles pendant la période précédant et durant la grossesse, l’accouchement, les suites des couches et les premières semaines de vie. Cette pratique consiste essentiellement à optimiser les processus physiologiques, biologiques, psychologiques, sociaux et culturels de la reproduction et de la petite enfance, mais également à prévenir et à prendre en charge rapidement les complications, à consulter et orienter les femmes vers d’autres services, à respecter la situation et les points de vue individuels des femmes, et à travailler en partenariat avec elles pour renforcer leurs capacités à prendre soin d’elles-mêmes et de leurs familles. ... L’Organisation internationale du travail (OIT) décrit les sages-femmes comme le principal groupe de professionnels à exercer la maïeutique. La Confédération internationale des sages-femmes définit le travail des sages-femmes ainsi que les compétences et normes essentielles de leur formation et pratique ». (The Lancet, 2014)

Déterminer une question préliminaire de recherche
Recenser et argumenter une littérature scientifique et pertinente sur le sujet de recherche
Développer les étapes de la phase conceptuelle d'une recherche
Relier un cadre théorique lié à la profession infirmière/sage-femme au sujet de recherche
Elaborer une question de recherche finalisée
Développer des moyens de communication facilitant la posture réflexive et le partage du travail
Collaborer au sein d'un groupe de travail
Argumenter avec pertinence chaque étape du processus en individuel et collectif au sein du groupe TFE

Contenu

La recherche en sciences sage-femme participe au développement professionnel (McEwen, M. et Wills, E.M., 2014). Elle favorise l’autonomie et la responsabilité, une pratique fondée sur des données probantes (Evidence-based practice) pour des soins de santé de qualité, centrés sur les personnes (Fortin, 2010). Afin de répondre aux enjeux de santé, le professionnel sage-femme est amené à développer une posture réflexive. Il/elle utilise les recherches, les connaissances scientifiques et disciplinaires (CNAC, 2002 ; CFAI, 2015 ; CGHE, 2011) afin de réduire l'écart entre la théorie et la pratique. Le TFE a pour objectif le développement d’une posture réflexive visant à analyser une problématique disciplinaire quel que soit le milieu de pratique. Le terme « recherche » est utilisé au sens des descripteurs de Dublin (European Union., 2008) « une étude approfondie basée sur une compréhension systématique et un sens critique des connaissances ».
Ce travail vise les compétences du niveau 6 du cadre européen de certification qui se caractérisent par :
- prendre des responsabilités en matière de développement professionnel, individuel et collectif
- gérer des activités ou des projets techniques ou professionnels complexes, incluant des responsabilités au niveau de la prise de décisions dans des contextes professionnels ou d’études imprévisibles.

Le Conseil Général des Hautes Ecoles a fixé des compétences pour la formation bachelière sage-femme. Le Référentiel de compétences intégré inter-réseaux en Bachelier Sage-femme décline ces compétences en capacités.
Ce travail de recherche s'inscrit dans la discipline sage-femme, pour questionner les problèmes reliés au monde professionnel de la pratique sage-femme quotidienne. Le TFE, dans la version finale écrite, se présente sous la forme d'une introduction d'un article scientifique.
Ce travail est réalisé en groupe de deux à trois étudiant(e)s. Il est issu d’un processus alternant des étapes de travail individuelles et collectives. Il fait l’objet d’une présentation et d’une défense orale. Les étudiants sont accompagnés dans le processus du TFE par un promoteur et des référents théoriques. Un référent disciplinaire est conseillé mais n'est pas imposé. L'UE SF417 Recherche appliquée en sage-femme est validé après réussite de l'épreuve écrite ET de la présentation orale.
L'UE Recherche appliquée en sage-femme n'est validé qu'à la suite de l'épreuve orale;
Phase conceptuelle
Concevoir et documenter un sujet d’étude
Recension de la littérature
Ecriture scientifique
Cohérence
Argumentation : raisonnement, discussion, déduction
Processus
Collaboration
Communication
Analyse
Engagement
Structure et clarté des propos
Cohérence, enchainement des idées
Qualité des supports et outils
Maitrise du sujet
Dynamique de groupe
Habiletés de communication
Attitude professionnelle
Respecter les étapes du processus de spécification
Décrire clairement l’objet de l'étude (point de départ à la formulation de la situation problématique).
Appuyer les idées d’un texte par des références à des auteurs
Préciser l'angle d'étude du sujet de recherche par une revue de la littérature
Etablir les relations entre les éléments du problème et leur donner une perspective théorique via un cadre de référence
Rédiger en veillant à maintenir un fil conducteur tout au long du travail
Utiliser des références probantes
Respecter les règles de référencement APA
Utiliser des termes précis
Ecrire de manière neutre, sans jugements de valeurs ni d’opinions personnelles
Rédiger un texte en utilisant un temps de conjugaison constant
Rédiger un résumé qui reprend de manière claire et précise la problématique ainsi que les éléments clés de la phase conceptuelle : l’introduction, le corps de texte et la conclusion
Analyser les forces et les difficultés rencontrées, tant individuelles que collectives, et à des améliorations de sa pratique dans le processus de recherche
S’engager
Collaborer de manière efficiente
Communiquer efficacement
Confronter le processus de travail individuel et collectif avec le regard des pairs, du promoteur, du référent théorique et en débat.
S’engager activement dans le travail avec les autres membres du groupe
Reconnaitre les compétences de chaque membre du groupe et les valoriser.
Répartir les tâches avec l’assentiment du groupe.
Organiser le travail de manière collective.
Réaliser un bilan d’avancement du travail et argumenter de manière collective.
Susciter la réflexion des pairs pour favoriser une mise à distance critique.
Gérer les conflits de manière efficace.
Collaborer avec le promoteur et avec le référent théorique efficacement tout au long du processus de travail
Utiliser et maitriser des supports et outils de présentation adaptés et professionnels.
Expliquer et argumenter les fondements théoriques, les étapes de la recherche et les résultats du travail.
Répondre aux questions du jury de manière pertinente, précise et concise
Ajuster le débit de parole en respectant un équilibre
Utiliser une élocution claire et audible, une intonation et une articulation qui favorisent la compréhension
Adopter une attitude professionnelle lors des échanges avec le jury

5 X 2 h de laboratoires TFE = 10 heures 100 heures de travail individuel (préparation, synthèse,...) et collective : voir règlement de travail de fin d’études (carnet TFE) pour les consignes de travail préparatoire aux labos
Méthodes d'enseignement-apprentissage mises en oeuvre

5 X 2 h de laboratoires TFE = 10 heures

100 heures de travail individuel (préparation, synthèse,...) et collective : voir règlement de travail de fin d’études (carnet TFE) pour les consignes de travail préparatoire aux labos

Modalités d'évaluation de l'activité d'apprentissagee
Description éventuelle

    L'évaluation certificative du processus est individuelle ainsi que l'évaluation de la présentation et de la défense orales.
    L'évaluation certificative du TFE écrit est collective.
    La pondération finale du TFE comprend les trois évaluations avec une répartition de la pondération précisée dans le règlement de travail de fin d'études 2017-2018:
    Evaluation processus (25%) Evaluation TFE écrit (40%) Evaluation de la présentation et de la défense orale (35%)
    Seconde session : évaluation processus NR

Ressources
Supports indispensables pour atteindre les acquis d'apprentissage

    Carnet "règlement du travail de fin d'études"
    Recueil de diapositives
    Gagnon, J. (2015), Séminaire international de recherche en science infirmière, Liège.
    -Règlement de travail de fin d’études : exercices préparatoires aux laboratoires
    -Haute École de Namur-Liège-Luxembourg, Namur. (2015-2016). Guide de rédaction des références bibliographiques selon les normes de l’American Psychological Association (APA) (6e éd.).: 19 pages

Sources et référence

    Conseil général des hautes écoles, Conseil supérieur paramédical. (2012). Nouvelle description des formations – compétences Type court : section soins infirmiers. Belgique.

    Delcourt, M.F. (2014). Directives pour la rédaction du travail de fin de premier cycle. En ligne, https://www.uclouvain.be/41860.html, consulté le 03 septembre 2015.

    Dury, C., Lafortune, L., Collin, J., Duchene, B. (2012). Référentiel de compétences de la bachelière et de bachelier en soins infirmiers. Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg. Catégorie paramédicale.

    European Union, European Commission, & Directorate-General for Education and Culture. (2008). Le cadre européen des certifications pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (CEC). Luxembourg: EUR-OP.

    Fortin, M-F., Gagnon, J. (2010). Fondements et étapes du processus de recherche méthodes quantitatives et qualitatives. (2e éd.). Québec : Chenelière Education.

    Gagnon J. (2015), Séminaire international de recherche en science infirmière, Liège

    Groupe de travail profil professionnel et de compétences de l’infirmier responsable en soins généraux. (2015). Projet définitif. Réunion plénière du CFAI 1er avril.

    Henallux. (2016-2017). Règlement des études, des examens et interdisciplinaire-REED

    McEwen, M., & Wills, E. M. (2014). Theoretical basis for nursing (4ème éd.). Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins.

    Service des bibliothèques de l'UQAM. Infosphère. En ligne, http://www.infosphere.uqam.ca/, consulté le 07 septembre 2015.

    Université de Liège. (n.d.). Le plagiat ? Pas pour moi !. En ligne, www.ulg.ac.be/plagiat/brochure, consulté le 08 septembre 2016.

 Retour