Section: Bachelier infirmier responsable de soins généraux
Codification: SR106
Personne et soins chroniques
Année académique: 2018-2019
Période de l'année: Q2
Département: Département paramédical Sainte-Elisabeth
Secteur: La santé
Domaine: Sciences de la santé publique
Responsable de l'UE: Caroline CANON - Anne-Sophie COLLARD - Bénédicte DUCHENE - Sylvie NAVARRE - Christine VANDERSTICHELEN
Niveau EQF: 6
Cycle: 1
Localisation: 1B
Unité obligatoire: Oui
Langue d'enseignement: F
Langue d'évaluation: F
Pondération: 160
Crédits: 8
Volume horaire: 92
Place de l'UE dans le profil d'enseignement du programme
Contribution au profil d'enseignement
Cette UE fait le lien entre l'anatomie, la physiopathologie, les soins et traitements requis auprès des personnes présentant ou développant des pathologies chroniques. Ces pathologies ont une répercussion sur la qualité de vie, la perception de la santé des personnes ainsi que les soins dispensés.
Lien avec d'autres UE
  • Cette UE est prérequise pour les UE :
Acquis d'apprentissage spécifiques de l'UE sanctionnés par l'évaluation
UE intégrée et évaluation intégrée

Au terme de l'unité d'enseignement, l'étudiant :

- Analysera une situation de santé chronique en mobilisant les concepts d'anatomie et de physiologie, de démarche de soin et de pharmacologie;
- Identifiera et analysera les spécificités du patient chronique (pathologie qui s'inscrit dans le temps, approche globale du patient, travail de collaboration, nécessité d'une relation de confiance avec le bénéficiaire);
- Réalisera les soins du patient en situation chronique en y intégrant sa responsabilisation.
Modalités d'évaluation de l'UE
L'évaluation de l'UE est conçue de manière intégrée et constitue dès lors un tout indécomposable. Celle-ci donne lieu à une seule note ; il n’y a pas d’évaluation d’AA ni de note pour les AA.
L’évaluation est organisée en juin et en septembre, les modalités d’évaluation sont similaires.
L'évaluation consiste en 1 QCM.
Règles d'évaluation
L’examen utilise la méthodologie de « cotation standardisée ».
L’examen comportera 40 questions valant chacune 1 point. Il n’y a pas de pénalité en cas de mauvaise réponse. Le seuil de réussite (10/20) est atteint lorsque l’étudiant a répondu correctement à minimum 25 questions.

Chaque question comporte 4 propositions. Une seule proposition est entièrement correcte. Pour obtenir 10/20, l'étudiant doit répondre correctement à 25 questions. Les mauvaises réponses n’induisent en aucun cas de points négatifs.